Soins

Tout blanc, mais facile à entretenir

Bien que son poil uniforme et blanc pourrait en faire penser autrement, le BBS est un chien facile à soigner.

Un toilettage hebdomadaire au peigne et à la brosse suffit amplement, sauf pendant les périodes de mue. Pendant ces périodes, il neige carrément des poils et un brossage quotidien du sous-poil est alors à conseiller. En ce sens, le BBS à poils longs demande plus de temps que le BBS à poils courts.

Afin de nettoyer un poil devenu noir par le mauvais temps, il suffit de laisser sécher votre BBS: la saleté va tomber toute seule sous forme de sable. Si vous n’êtes pas un fanatique de l’aspirateur et du chiffon à poussière, il est également possible de gicler votre chien à l’eau et de bien le frotter.

Durant les périodes hivernales, il est important que votre chien, avec un poil alors humide, ne reste pas sur un sol froid et qu’il puisse sécher sur un revêtement isolant!

Un contrôle régulier

Comme pour chaque chien, les pattes, les yeux, les oreilles et les mâchoires doivent être contrôlés régulièrement. Habituez votre BBS à être examiné sous toutes les coutures dès tout petit.

Les griffes doivent être coupées régulièrement, ceci surtout quand le terrain est trop mou (ou par simple manque d’exercice!), et que les griffes ne s’usent pas d’elles-même. Les griffes trop longues sont très dérangeantes pour le chien qui ne peut prendre appui correctement sur ses pattes. En conséquence, la position des pattes peut changer et engendrer un défaut de positionnement, ce qui va faire que les griffes s’useront encore moins et provoquer d’éventuels dommages dans les articulations. Les coussinets doivent être inspectés régulièrement, afin de déceler la moindre gerçure ou blessure. En fonction du terrain emprunté, ils peuvent être protégés avec de la Vaseline, de l’Eutra ou graisse pour les pattes. En hiver, les pattes doivent être examinées déjà avant les promenades et surtout rincées à l’eau tiède après, pour éliminer toute trace de sel.

Surtout chez les jeunes chiens, des traînées rouges sous les yeux, là où coulent les larmes, s’observent facilement. Ces traînées de coloration rouge partent très facilement avec un simple nettoyage local régulier. Par contre, une blessure d’un oeil doit toujours être prise très au sérieux et doit faire l’objet d’un contrôle par un vétérinaire spécialisé, une simple blessure à peine visible de la cornée pouvant se compliquer par une cécité.

Il est également très important de vérifier régulièrement les oreilles, la cire pouvant être enlevée en frottant doucement avec des lingettes humides (ne jamais utiliser de coton-tige!). Une infection de l’oreille est facilement reconnaissable à la mauvaise odeur de la cire, mais également en cas de peau rougie et de dépôts/croûtes anormales dans l’oreille. Dans ces cas, une consultation chez le vétérinaire est indispensable, car une infection non traitée, avec un chien qui se gratte ou se secoue constamment la tête, peut provoquer des saignements ou des lésions du tympan.

Le soin des dents se fait tout seul, pour autant que vous donniez régulièrement des matériaux à mastiquer à votre chien. Le commerce pourvoit une quantité innombrable de produits naturels asséchés à cet effet, tel que oreilles de veau ou de boeuf, sabots, nerf de boeuf. Le pain sec ou les os en peau de buffle conviennent également, pour antaut qu’il y ait ni conservateur, ni colorant ajouté. C’est ainsi que la formation de plaque dentaire devrait être empêchée.  Malgré cela, il est possible que du tartre se dépose sur les dents de chiens plus âgés. Ce tartre doit être régulièrement enlevé par le vétérinaire. En cas de dent cassée, le chien doit toujours être montré au vétérinaire, le canal dentaire à vif pouvant mener à la mort de toute la dent.